Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil - Spécialité Ecophysiologie Ecotoxicologie (EPET)

Partenariats

CNRS

IRD

Accueil


                                                                               

La spécialité EPET est une nouvelle spécialité à l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC) qui s'inscrit dans les importantes restructurations scientifiques mis en place ces dernières années à l'UPMC autour des sciences environnementales. Cette spécialité compléte l’offre de formation du master SDUEE en développant notamment les questions environnementales à l’échelle des organismes. Elle permet aussi de mettre en synergie plusieurs autres spécialités du master SDUEENouvelle fenêtre (EBE, OEM, ECH) quant aux éléments de réponses des écosystèmes face à des perturbations dues à des polluants.

 

 

 

Cette formation fait intervenir de nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs de l'UPMC développant des thèmes de recherche en écophysiologie et/ou écotoxicologie sur différents sites de l'UPMC (campus de Jussieu, Stations biologiques de Roscoff, de Banyuls,...) et sur différents modèles (micro-organismes, végétaux et animaux) vivant dans des milieux aquatiques ou terrestres.

 

 

 

 

Ainsi, grâce aux UE transversales et méthodologiques de M1 focalisées sur les différents types d'organismes et milieux de vie et grâce à une spécialisation en M2 (parcours végétal, marin, continental, etc...), les enseignements dispensés par des spécialistes du domaine sur ces différents sites ont pour objectifs de:

* Former des diplômés capables d’aborder la complexité des relations entre les organismes et leur environnement, en focalisant sur la réponse de différents types d’organismes aux modifications de leur environnement  et sur les conséquences au niveau des écosystèmes.

* Connaitre les principaux mécanismes d’acclimatation et de détoxification / résistance des organismes : expression plastique du phénotype, épigénétique.

* Illustrer les différents niveaux d’approches utilisés dans un contexte environnemental sur terrain et/ou de laboratoire: biologie moléculaire, biochimie, physiologie, éthologie, …

* Mettre en perspective les différentes contraintes abiotiques (température, lumière, salinité, eau, oxygène, polluants…) et biotiques (disponibilité en nourriture, parasitisme, symbiose,...) dans un contexte d’anthropisation et de changement climatique.

* Faire appréhender aux étudiants l’importance des études écophysiologiques et écotoxicologiques à l’échelle de l’organisme dans la résolution de problématiques environnementales, industrielles et de gestion/protection des espèces et écosystèmes, dans le cadre du développement durable.

* Acquérir les connaissances de base des aspects réglementaires et législatifs en toxicologie.

 

 

 

 

Métiers cibles:

* Poste en institut public ou privé de recherche fondamentale ou appliquée travaillant dans les domaines de l’écophysiologie, l’éthologie, l’écotoxicologie, l’écologie, l’environnement : chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur éco-innovation…

* Nouveaux métiers de l’environnement notamment autour de la préservation de la biodiversité et du développement durable, de la gestion et protection des populations d’organismes en milieu naturel ou en captivité, des problèmes de pollutions urbaines ou rurales (collectivités territoriales, parcs naturels et zoologiques, associations, fondations et agences publiques ou privées) : chargé d’études, chargé de mission, responsable environnement, responsable développement durable…

* Métiers de transmission du savoir (enseignement, formation, …), de diffusion des connaissances, de communication, d’animation et médiation scientifique : enseignant, formateur, journaliste…

* Cadre des bio-industries, de l’industrie alimentaire, pharmaceutique ou chimique, responsable R&D

--------------------------------------------

télécharger la plaquette de la spécialitéNouvelle fenêtre